Géographie - Nouveaux programmes de lycée

Transition urbaine et recompositions spatiales : une formation très concrète

Lier la recherche universitaire et la formation continue, concilier la géographie de terrain et les nouveaux programmes du lycée ne sont pas toujours des objectifs faciles à atteindre. Ces synthèses ont pourtant été au coeur de ce stage sur les nouveaux programmes conçu et animé par Emmanuelle Gilles (Lycée Allende, Hérouville St Clair) et Christine Cauhapé (Lycée Leverrier St Lô).

La transition urbaine et les recompositions spatiales actuellement à l’œuvre sur la Presqu’île de Caen ont été diagnostiquées par Patrice Caro, professeur d’Université, dans le cadre d’un stage sur les nouveaux programmes de lycée. Les enseignant.es d’histoire-géographie ont apprécié le regard de ce géographe sur cette étude locale qui a mis en lumière les défis économiques, environnementaux, sociaux et culturels relevés par la ville de Caen dont l’un des objectifs étant d’atteindre un statut de métropole nationale. Cette sortie s’est accompagnée d’un travail collaboratif afin d’utiliser cette sortie de terrain comme étude de cas possible aussi bien en seconde (des mobilités généralisées) qu’en première (métropolisation : un processus mondial différenciée, une diversification des espaces et des acteurs de la production).

La page de Patrice Caro sur le site de la MRSH : http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/pagePerso/2338817

photos Emmanuelle Gilles

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)